Search
  • Manon Boyer

PAUSED FOR LIFE


As of today, I along with all non essential workers, we have been put on pause and are being confined to our houses. All over the world, people are confined in their homes as thousands are dying and hundreds of thousands have contracted Covid-19. We are in a pandemic and fearful for our lives against an invisible enemy. We are bombarded by information and misinformation and people are dying. We are isolated in our own space with all this time yet outside life goes on. Spring is here, the days are longer, the birds are coming back with their beautiful chirping in the early mornings...Days are warmer, friendlier, but we can only enjoy it temporarily and quickly. Just long enough to stretch our legs but with risks, if we start to socialize especially if we are not careful and practice social distancing. Life is paused. I can't concentrate on more than daily chores needed and the endless renovations from the 2017 floods! It has been 5 months since I started and though it is almost done, touch ups are needed, some quick fixes, a major cleaning and then I will be able to move back into the studio. Or will I? Will I be able to go to the storage space, and will there be movers allowed or available? As my mind races I ask myself more questions: will the work come back? Will my job be even necessary, will the economy crash? Will we still be healthy? Will you? Will the love of my life? Will my family members or my friends or my clients or my neighbours or all those I care about? Will we all make it? Will I? Who will be spared? Who will not? Tears roll down my face and remind me again of my nose that gets runny when I shed tears...My nose! The culprit and the accessory to catching this invisible virus wether it likes it or not. I blow my nose thinking that all that corona will leave me alone, yet I go wash my hands again and again just in case.

Staying home is the new normal for most of us but my heart goes to those that are at the forefront of this fight against this virus trying to save lives while having to risk their own. The superstars at this time are the essential workers, healthcare workers, workers providing essential services, essential goods, food and medicine. They are the Heroes of this fight.

A flow of information going through my mind and so many questions. No answers, as time is the answer. We have to wait it out. Time will make it all disappear. Or will it. In time a vaccine will become available. For now there’s 500 Thousand and rising deaths all over the world. Unbelievable, unfathomable and unbearable to see the numbers jump higher like it's a race. We send people on the moon and we can't manage this virus NOW? It takes time they say. PEOPLE are dying alone without their loved ones and we only know them as a number, as another victim of this plague. We don't know their names nor their stories, we don't have time for now. How and when will this end.......Time will tell. For now all our lives on this beautiful planet we call home is on PAUSE. By Manon Boyer

PAUSE POUR LA VIE:

À ce jour, avec tous les travailleurs non essentiels, nous avons été mis en pause et confinés dans nos maisons. Partout dans le monde, les gens sont confinés chez eux alors que des milliers de personnes meurent et des centaines de milliers ont contracté Covid-19. Nous sommes dans une pandémie et craignons pour nos vies contre un ennemi invisible. Nous sommes bombardés d'informations et de désinformation et des gens meurent. Nous sommes isolés dans notre propre espace avec tout ce temps et pourtant la vie dehors continue. Le printemps est là, les journées sont plus longues, les oiseaux reviennent avec leur beau gazouillis au petit matin ... Les journées sont plus chaudes, plus conviviales, mais on ne peut en profiter que temporairement et rapidement. Juste assez longtemps pour se dégourdir les jambes mais avec des risques, si on commence à socialiser surtout si on ne fait pas attention à la distanciation sociale . La vie est en pause. Je ne peux pas me concentrer sur plus que les tâches quotidiennes nécessaires et les rénovations sans fin des inondations printanières de 2017! Cela fait 5 mois que j'ai commencé mes rénovations et bien que ce soit presque fini, des retouches sont nécessaires, quelques corrections rapides, un nettoyage majeur et ensuite je pourrai retourner dans le studio. Est-ce que j’en aurai le droit? Pourrai-je me rendre dans l’entrepôt où mes biens y sont ? Y aura-t-il des déménageurs autorisés ou disponibles? Ma tête tourne les idées courent, je me pose plus de questions: le travail reviendra-t-il? Mon travail sera-t-il même nécessaire? L’économie va-t-elle s'effondrer? Serons-nous toujours en bonne santé? Le seras-tu? Est-ce que l'amour de ma vie le sera? Est-ce que les membres de ma famille ou mes amis ou mes clients ou mes voisins ou tous ceux dont je me soucie le seront? Allons-nous tous y survivre? Vais-je y survivre? Qui sera épargné? Qui ne le sera pas? Des larmes coulent sur mon visage et me rappellent à nouveau mon nez qui coule lorsque je verse des larmes ... Mon nez! Le coupable et l'accessoire pour attraper ce virus invisible, qu'il le veuille ou non. Je me mouche en pensant que tout ce corona me laissera tranquille, et pourtant je vais me laver les mains encore et encore au cas où.

Rester à la maison est la nouvelle norme pour la plupart d'entre nous, mais mon cœur va à ceux qui sont à l’avant plan dans cette lutte contre ce virus et qui tentent de sauver des vies tout en risquant la leur. Les superstars en ce moment sont les travailleurs essentiels, les travailleurs de la santé, les travailleurs fournissant des services essentiels, des biens essentiels, des aliments et des médicaments. Ce sont les héros de ce combat.

Un flux d'informations me traversant l'esprit et autant de questions. Pas de réponses, car le temps est la réponse. Nous devons attendre. Le temps fera tout disparaître. Est-ce qu'il le fera? Avec le temps, un vaccin sera disponible. Pour l'instant, il y a 500 mille morts dans le monde entier et le nombre augmente. Incroyable, insondable et insupportable de voir les chiffres sauter plus haut comme si c'était une course. Nous envoyons des gens sur la lune et nous ne pouvons pas gérer ce virus MAINTENANT? Cela prend du temps, disent-ils. LES GENS meurent seuls sans leurs proches et nous ne les connaissons seulement qu'en tant que nombre, en tant que nouvelle victime de ce fléau. Nous ne connaissons pas leurs noms ni leurs histoires, nous n'avons pas le temps pour l'instant. Comment et quand se terminera cette pandémie….. Le temps nous le dira. Pour l'instant, toutes nos vies sur cette belle planète que nous appelons notre maison sont en PAUSE. Par Manon Boyer


1 view

© 2020Manon Boyer. All rights reserved. Tous droits réservés. 

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Pinterest Social Icon
  • LinkedIn Social Icon